logo - mascenenationale logo - mascenenationale

LE CONTE D’HIVER

point - mascenenationale
Se connecter


Billetterie
0 place sélectionnée
Encore 5 places pour obtenir une réduction de 20%
Valider ma sélection
LE CONTE D’HIVER line - mascenenationale
  • Théâtre

 

DURÉE : 2H30
TARIF PLEIN : 18 € | TARIF RÉDUIT : 16 € | PASS 5 À 9 : -20% | PASS 10 ET + : - 30%

 

Initialement prévu le vendredi 28 et samedi 29 mars à la MALS (Sochaux), le spectacle aura lieu le vendredi 28 mars à 20h au théâtre (Montbéliard).
La représentation du samedi 29 mars est annulée.
.

 


Toutes les places diponibles en ligne ont été vendues.
Contactez la billetterie par téléphone au 0 805 710 700.
line - mascenenationale

D’APRÈS WILLIAM SHAKESPEARE | CIE PIPO (FR)
COPRODUCTION MA SCÈNE NATIONALE

line - mascenenationale

L’EFFET PAPILLON Comment un fait aussi anodin, léger qu’un battement d’ailes peut-il semer la discorde, le chaos et la mort ? C’est tout le propos de cet incroyable conte, cette explosion de folie aux conséquences monstrueuses.


Léonte est un roi bienheureux, entouré d’une femme aimante et enceinte, d’un garçonnet plein de vie, d’un ami fidèle et loyal. Pourtant, il suffira d’un simple soupçon pour que tout soit anéanti. Oubliés le bonheur, l’amour, l’amitié : surgissent la jalousie morbide, la trahison de l’ami, les pulsions meurtrières, l’outrage de l’épouse, la mort d’innocents. Pour Patrick Pineau, Le Conte d’hiver est « une histoire terriblement humaine qui nous tend un miroir, mais c’est un miroir flou, bizarre, déformant… ». Comment un homme sombre-t-il dans la folie ? Où s’enracine le mal ? Peut-on survivre à sa responsabilité dans la mort d’êtres chers ? A-t-on droit à la rédemption ? Des interrogations qui nous renvoient à nous-mêmes, à notre animalité tapie dans l’ombre.


WILLIAM SHAKESPEARE, MAÎTRE D'UNE FANTAISIE FÉÉRIQUE

Bien qu'il retrace ce qui pourrait n'être qu'un drame passionnel, Le conte d'hiver est également hanté par le mystère, le surnaturel, le fantastique. Pour dérouler son canevas cauchemardesque, William Shakespeare jeta son dévolu sur une côte de Bohème. Une contrée purement imaginaire, la Bohème n'ayant aucun accès à la mer. Dans ce pays chimérique, les hommes se muent en démons, les femmes se métamorphosent en statues immobiles, les morts ressuscitent et s'adressent aux vivants. Un monde s'ouvre au merveilleux, aux pouvoirs de l'outre-monde, aux sortilèges de la magie et de la sorcellerie. C'est d'ailleurs une apparition irréelle, le Temps en personne qui, à l'exact milieu de la pièce, inverse le cours des choses. Un pivot funeste transformant l'amour en haine, la chair en pierre, la grandeur d'âme en abjection. Et quand la mort frappe dès l'annonce de l'oracle, faut-il y voir une simple coïncidence ou un châtiment céleste ? Le magicien William Shakespeare invoque spectres, étranges créatures, phénomènes insondables pour mieux nous entraîner dans un univers entre monde d'ici-bas et forces de l'au-delà.


AUTOUR DU SPECTACLE
> À L'ISSUE DE LA REPRÉSENTATION RENCONTRE EN BORD DE SCÈNE AVEC LA COMPAGNIE

> PARTENARIAT AVEC L'ASSOCIATION LE CINÉMA ET RIEN D'AUTRE VOTRE TICKET DE CINÉMA VOUS DONNE DROIT À UN TARIF PRÉFÉRENTIEL POUR LE SPECTACLE DE MA SCÈNE NATIONALE
« Beaucoup de bruit pour rien », projeté au Colisée (Montbéliard) du 26 mars au 1er avril (http://www.lecinemaetriendautre.fr/) :

• - 30% sur le spectacle Le Conte d'hiver, soit 12,60€ la place, le 28 mars au théâtre en présentant votre ticket de cinéma
• 3,80 € la place de cinéma pour Beaucoup de bruit sur rien  du 26 mars au 1er avril théâtre en présentant votre billet de spectacle MA scène nationale


 

line - mascenenationale

Texte : William Shakespeare | Traduction : Daniel Loayza | Mise en scène : Patrick Pineau | Collaboration artistique, scénographie : Sylvie Orcier | Lumières : Christian Pinaud | Musique & composition sonore : Jean-Philippe François & Nicolas Daussy | Vidéo : Jean-Marie Carrel | Costumes : Sylvie Orcier & Charlotte Merlin | Régie générale : Florent Fouquet | Construction du décor : Les ateliers du Grand T | Avec : Nicolas Bonnefoy, Pauline Collin, Laurence Cordier (en alternance avec Julie Pouillon), Nicolas Daussy, Jean-Charles Di Zazzo (en alternance avec Nicolas Gerbaud), William Edimo, Alain Enjary, Marc Jeancourt (en alternance avec Jean-Charles Di Zazzo), Aline Le Berre, Manuel Le Lièvre, Babacar M’Baye Fall, Fabien Orcier (en alternance avec Hervé Briaux) et Christophe Vandevelde | Production déléguée : Scène nationale de Sénart | Coproduction : Cie Pipo, CNCDC Châteauvallon, MC2 : Grenoble, Théâtre Firmin Gémier / La Piscine - Antony et Châtenay - Malabry, Théâtre Dijon Bourgogne - Centre Dramatique National, MA scène nationale - Pays de Montbéliard, Le Grand T - Scène conventionnée Loire-Atlantique, Scène nationale de Sénart | Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National | Avec le soutien de La Maison Louis Jouvet / ENSAD (École Nationale Supérieure d’Art Dramatique de Montpellier) | La compagnie Pipo-Patrick Pineau est subventionnée par la DRAC Haute-Normandie - Ministère de la culture et de la communication, le Conseil Régional de Haute-Normandie et le Conseil Général de l'Eure | Remerciements à M. et Mme Richetti pour les couronnes - Maison Maria Casares, Claire Lasne pour les costumes d'ours - Mmme Demerin et M. Leblond pour le tournage au château de Nandy. | Crédit photo © Didier Bussy

line - mascenenationale

VOUS POURREZ APPRECIER

  • LES SPECTACLES [1]

POUR ALLER PLUS LOIN...

Retrouvez plus d'information et de contenus en lien.

  • LA MEDIATHEQUE [3]
  • LE WEBZINE [2]

s'inscrire à la newsletter

Télécharger le bulletin d'abonnement 2013-2014

Lire la plaquette 2013-2014

Si vous achetez 5 à 9 places ou 10 places et plus, vous bénéficierez de 20% ou 30% de réduction.